Pompe à chaleur : tout savoir sur ce chauffage

Installer un appareil de climatisation dans son logement est une solution efficace pour avoir un meilleur confort en température. L’installation nécessite souvent des travaux à faire. Chaque appareil de climatisation peut avoir sa propre source d’énergie comme l’électricité, le gaz et le fioul. Cependant, les équipements à gaz ou à fioul comme la chaudière détruisent l’environnement. De ce fait, plusieurs personnes optent pour les pompes à chaleur. Mais que faut-il savoir sur les pompes à chaleur ?

Les pompes à chaleur fonctionnent avec de l’énergie électrique. Leur système de fonctionnement vous permet d’avoir un meilleur confort en température à la maison. Ce guide vous expliquera en détail toutes les informations clés à savoir.

Pompe à chaleur : son fonctionnement

La pompe à chaleur ou PAC, un dispositif de chauffage, est écologique, car elle fonctionne par de l’énergie électrique. De même, une pompe à chaleur permet de donner un chauffage à l’intérieur de la maison, mais également de chauffer l’eau sanitaire. La pompe à chaleur puise son énergie à l’extérieur du logement par une unité et le transmet à l’autre unité dans la maison avec un radiateur ou un plancher chauffant ou ventilo-convecteur. Son fonctionnement est thermodynamique et nécessite un fluide frigorigène respectueux pour l’environnement.

Le fonctionnement de la PAC peut varier selon le type de l’appareil.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur aérothermique

Ce type de pompe à chaleur puise son énergie dans des sources écologiques comme l’air et l’eau. Deux modèles sont connus comme les PAC aérothermiques. D’une part, la pompe à chaleur air-air qui assure le chauffage du logement. Cet appareil utilise l’air ambiant à l’extérieur pour extraire les calories de chaleur et le transmet dans votre maison grâce à des radiateurs ou des ventilo-convecteurs. La pompe à chaleur air-air fonctionne avec l’électricité et son système peut être inversé sur certains modèles (PAC réversible). D’autres parts, la pompe à chaleur air-eau qui assure le chauffage dans la maison et produit de l’eau chaude sanitaire. En captant les calories de chaleur dans l’air extérieur et en les diffusant dans l’eau du système de chauffage, l’utilisation de ces appareils représente beaucoup d’avantages. Vous pouvez associer votre PAC à des radiateurs à eau ou un plancher chauffant basse température pour optimiser le rendement.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur géothermique

Ce type de pompe à chaleur utilise le sol comme source d’énergie. La chaleur extraite est diffusée par un système de chauffage central et à travers un réseau de capteurs enterrés. Puis, elle arrive à destination dans un ballon d’eau chaude ou à travers des ventilo-convecteurs. Les techniques d’installation de la pompe à chaleur géothermique ou eau/sol garantissent leur performance. Vous pouvez installer l’appareil en captage horizontal ou en captage vertical. Cela dépend de l’épaisseur du sol dans votre jardin  :

  • Pour un sol plus épais ou deux fois supérieur à la surface de la maison : captage horizontal avec une profondeur de 60 cm à 1,20 m dans le sol ;
  • Pour un sol moins épais : captage vertical avec une profondeur de 100 m.
pompe à chaleur géothermique

Fonctionnement d’une pompe à chaleur hydrothermique

Ce type de pompe à chaleur eau-eau utilise uniquement un point d’eau à l’extérieur de votre logement pour puiser les calories de chaleur. Pour faire fonctionner son système de chauffage, vous devez avoir une source d’eau dans votre jardin. Toutefois, le mode de fonctionnement de cette pompe à chaleur est simple. De plus, cette PAC assure le chauffage à l’intérieur et le chauffage de l’eau sanitaire. Vous pouvez l’utiliser pour rafraîchir durant la saison chaude.

Choisir une pompe à chaleur : critères

Pour avoir plus d’avantages lors de l’utilisation d’une pompe à chaleur, vous devez choisir les meilleurs produits. Pour cela, vous devez retenir toutes les caractéristiques des meilleurs modèles. Tout d’abord, vous devez vérifier le type de la PAC. Choisissez l’appareil selon la situation environnementale de votre maison.

Lire aussi :
Quelle peinture choisir pour sa façade de maison ?

Ensuite, vous devez faire le choix de la performance énergétique de la PAC. Cela consiste à vérifier le Coefficient de Performance ou COP du produit. En effet, le COP permet de mesurer la performance de la PAC. Le COP est également un rapport entre l’énergie thermique consommée et la puissance énergétique que le dispositif nécessite. Par exemple, si la pompe à chaleur indique un COP 3, alors elle fournit 3 kWh de chaleur. En outre, le COP ne décrit pas forcément les capacités de la PAC, notamment sans prendre en compte la température extérieure.

Installer une pompe : les démarches

L’installation d’une pompe à chaleur nécessite quelques étapes à suivre. Cependant, ce sont des travaux de rénovation énergétique que seul un professionnel RGE peut diriger.

Une bonne installation de la pompe à chaleur est une garantie d’un logement qui bénéficie d’un excellent confort en température. Ce sont des travaux de rénovation énergétique importants pour éviter les chutes de température à la maison.

Normalement, voici les démarches que vous pouvez diriger avec un professionnel en installation de la PAC :

Étape n° 1 : analyse sur les déperditions thermiques

Le professionnel effectue cette analyse afin de déterminer le dimensionnement de la pompe à chaleur. Ainsi, cette personne peut évaluer les déperditions de chaleur de votre logement. L’analyse est également valable même si vous commencez la construction de votre habitat. Pour cela, vous devez vous procurer un permis de construire RT2012 qui certifie la prise en charge de la Réglementation Thermique depuis l’année 2012.

Étape n° 2 : dimensionnement de l’appareil

La personne responsable du projet va utiliser un logiciel de calcul pour déterminer le dimensionnement. En effet, ce dernier est variable selon la puissance thermique de la PAC. D’ailleurs, le dimensionnement dépend également d’autres critères comme les dimensions de la surface à chauffer, la nature des émetteurs de chaleur, le climat dans votre région et les jeux de déperditions de chaleur. Tous ces critères sont utilisés pour calculer le dimensionnement de la puissance calorifique de votre pompe à chaleur.

Étape n° 3 : devis pour la consommation d’énergie

Connaître la consommation énergétique de votre pompe à chaleur vous permet de faire des économies. Les prix de consommations peuvent changer selon la puissance de l’appareil et leurs modèles. Néanmoins, des économies d’énergie et la réduction des prix de consommation énergétique sont possibles. Par exemple, vous pouvez faire des isolations thermiques de la façade de votre maison. Ainsi, la PAC ne dépensera plus beaucoup d’énergie pour fonctionner. Pour le devis, le climat dans votre région sera pris en compte. Vous pouvez également installer une pompe à chaleur pour compléter votre chaudière.

Entretien de la pompe : conseils

Lorsque votre pompe à chaleur est installée, pensez à son entretien. Néanmoins, l’artisan réalise souvent une visite technique pour assurer la faisabilité du chantier et vérifier la bonne performance de l’appareil.

De manière générale, l’entretien de la PAC ne se fait que de manière annuelle. La puissance sera un facteur important pour connaître la durée de vie de l’appareil. Si votre appareil possède une puissance comprise entre 4 kW et 70 kW, l’entretien ne se fait que tous les 2 ans. De plus, si la puissance est de 70 kW, l’entretien sera tous les 5 ans.

Vous pouvez faire un accord d’entretien à votre artisan pour garantir la continuité du travail et la durée de vie de votre PAC. En effet, les pompes à chaleur possèdent une durée de vie moyenne de 17 ans.

Obtenir des aides pour les travaux d’installation : les informations clés

En France, tous les travaux de rénovation énergétique peuvent être financés par le gouvernement. Le propriétaire de l’habitat peut recevoir des aides. Ces subventions concernent généralement l’achat du chauffage jusqu’au financement du projet.

Parmi les aides de l’État français, vous pouvez bénéficier de TVA à taux réduit à 5,5 %, MaPrimeRénov’, les aides financières locales, les aides financières d’Action Logement, et plus encore. Le montant peut aller jusqu’à 20 mille euros selon les travaux.

L’installation d’une pompe à chaleur est reconnue comme écologique et bénéfique à la fois. Tout le monde peut installer la PAC chez soi.